Avocat divorce Gay: Un nouveau segment de marché très prometteur

Adoptions, PMA, GPA, divorce… Deux ans après le passage de la loi sur le mariage pour tous, des avocats se sont spécialisés dans le droit de la famille homoparentale.

Maître Caroline Mécary a ouvert la voie. En 1996, cette star du barreau, défenseuse acharnée des droits des homosexuels, voit arriver dans son cabinet un homme marié depuis vingt ans, et père de trois enfants. Son mariage bat de l’aile, il veut divorcer. Mais il s’avère que l’homme en question est homosexuel. L’avocate se rend compte que la loi ne prévoit rien pour ce genre de situation. C’est comme cela qu’un pan du droit jusqu’ici inexploré commence à être défriché. Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts. Et d’autres avocats se sont engouffrés dans la brèche.

Nouveaux droits, nouveaux clients

Presque vingt ans plus tard, le 17 mai 2013, après des années de combat pour l’égalité, la loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe est promulguée. En avril 2015, 17.500 couples s’étaient déjà dits « oui ». Autant de nouveaux clients potentiels pour les avocats.

Les dossiers se mettent à affluer sur les bureaux des avocats spécialisés en droit de la famille : adoptions d’enfants conçus à l’étranger, liquidations matrimoniales, demandes d’informations de tous ordres… et premiers divorces. (voir la suite sur le site du NouvelObs)

Une réflexion au sujet de « Avocat divorce Gay: Un nouveau segment de marché très prometteur »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *